Loading...

Le président de la CFBCT à la rencontre des bouchers parisiens !

Accueil / Actu FBMV / Le président de la CFBCT à la rencontre des bouchers parisiens !

Le Président de la CFBCT Jean-François Guihard s’est rendu auprès de plusieurs confrères de la Capitale.

Mercredi 25 janvier, en compagnie de Jean-Claude Obriot, président de la Fédération de la Boucherie de Paris et de la région parisienne, Jean-François Guihard s’est rendu auprès de plusieurs confrères de la Capitale avec lesquels les deux présidents ont longuement échangé. Lors de son élection à la tête de la CFBCT, Jean-François Guihard avait expliqué vouloir intensifier les déplacements du président confédéral sur le terrain. Ainsi, aussi souvent que possible, il ira à la rencontre de ses collègues, sur tout le territoire, en présence des représentants syndicaux locaux.

Jean-François Guihard et Jean-Claude Obriot se sont déplacés pour commencer boulevard Voltaire où ils ont pu visiter la « Boucherie Moderne » de John Gillot, dynamique trentenaire d’origine picarde accompagné d’une solide équipe de jeunes bouchers. Les échanges avec le boucher réputé pour sa communication innovante ont été très enrichissants.

Ils se sont ensuite déplacés rue de Charonne à la Boucherie Cosse, gérée par Valéry et Isabelle Cosse, artisans depuis plus de vingt-ans et dont le fils, Thomas, a été lauréat au concours « un des Meilleurs Apprentis de France » en 2012.

Les deux présidents sont également allés à la rencontre de Florence et Michel Pouzol, propriétaires de la fameuse boucherie basque « L’Ami Txulette », qui propose de nombreuses spécialités régionales comme le bœuf de Chalosse. Le couple avait fait parler de sa boutique dans le monde entier en étant la première boucherie parisienne doté d’un distributeur automatique de viande, fourni par Centralvia.

Enfin, la rencontre parisienne s’est achevée non loin de la Tour Eiffel, chez Jean-Marie Boedec, propriétaire de la boucherie-charcuterie « Les Viandes du Champs de Mars ».

Les bouchers parisiens ont été ravis de recevoir la visite du président confédéral et de pouvoir échanger avec lui des problématiques du Métier.

Commentaires(0)

Laissez un commentaire