Loading...

Entrée payante pour les 2 Roues à Rungis

Accueil / Actu filière / Entrée payante pour les 2 Roues à Rungis

IDENTIFICATION DES USAGERS EN DEUX ROUES AUX PÉAGES DU MARCHÉ DE RUNGIS

Dans le cadre du plan VIGIPIRATE et des problématiques de sécurité publique, la SEMMARIS, Société gestionnaire du Marché International de Rungis, se doit de renforcer les procédures de contrôle aux différents péages du Marché en identifiant précisément les clients et usagers qui transitent (de manière régulière ou ponctuelle) à Rungis. Les usagers à moto, et de manière plus générale, les véhicules deux roues sont directement concernés par ce nouveau dispositif.

Ainsi, dès maintenant, tous les usagers qui accèdent au Marché de Rungis en deux roues, devront être titulaires d’une carte d’accès. Les non abonnés devront acquitter leur entrée en passant par les voies à monnaie.

• Pour les salariés des entreprises installées à Rungis, ils devront se rapprocher de leur employeur afi n que celui-ci effectue les démarches nécessaires pour la création des cartes d’accès depuis l’Espace Opérateur www.rungisimmobilier.com

• Pour les acheteurs professionnels ainsi que les prestataires ou livreurs, ils devront obligatoirement solliciter une carte d’acheteur et/ou d’accès. Cette demande pourra être réalisée depuis notre Espace Client en ligne www.myrungis.com ou directement sur place à Rungis Accueil.

L’équipe Rungis Accueil et le service des Péages se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches :
Sur place : 24, rue des Meuniers RUNGIS MIN – Secteur des banques
Par téléphone au 01 41 80 80 75
Par mail : rungis.accueil@semmaris.fr
Par courrier : SEMMARIS 1, rue de la Tour – BP40316 – 94152 Rungis Cedex  

Commentaires(2)

  • Jean-yves
    11 août 2017, 8 h 41 min  Répondre

    La sécurité publique a bon dos. Il s’agit avant tout de ramener un peu plus d’argent dans les caisses de la Semmaris qui n’en a jamais assez … 5 euros, c’est juste scandaleux …

  • DUCON-LAJOIE
    16 août 2017, 10 h 36 min  Répondre

    Elle a bon dos la sécurité, tiens…

Laissez un commentaire